Emile BOURDEAU

Curé, Chanoine honoraire et historien de la commune de FRONTENAY pendant quarante ans.

Emile Henri BOURDEAU naquit le 5 mars 1869 à NIORT. Fils de Jacques BOURDEAU, tailleur de pierre et d’Angèle BOUTEAU LECOURT, il vécut une partie de son enfance à CLUSSAIS LA POMMERAIE avec son oncle paternel Jean Simon BOURDEAU, curé de la paroisse et ses grands parents.

Arrivé pour la première fois à FRONTENAY, en 1906, il remplaça Monsieur RIFFAULT comme curé de la paroisse.

Véritable historien, il fut le créateur, avec quatre de ses amis et l’auteur pendant plusieurs années jusqu’à l’arrivée de la Première Guerre Mondiale, époque de l’arrêt de la première édition du bulletin paroissial « Le Petit Frontenaysien », dans lequel, avec les informations liés à la religion, il y relatait tous les horaires des trains, les différents évènements comme les spectacles et les séances de cinéma, les statistiques de la laiterie, les informations sur les conscrits militaires, les incidents, les faits divers, les phénomènes météorologiques et leurs conséquences sur les récoltes, les nécrologies à connaître pour tous les paroissiens de FRONTENAY sans oublier la page histoire locale de la commune.

Depuis longtemps, après la première guerre mondiale, Emile BOURDEAU voulait se remettre à publier le journal envoyé tous les mois, avant la guerre de 1914, mais depuis cette époque, le prix élevé des travaux d’imprimerie fut toujours été pour lui un obstacle insurmontable. Ce fut fait au début des années 1930 avec le désir de faire connaître les grandes lignes de l’Histoire locale, reconstituée, en grande partie, à l’aide de nombreux documents recueillis de côté et d’autres. Il le fit en un format restreint au contraire de son aîné imprimé en format type journal, pour le classer facilement et le relire plus tard pour conserver les notes d’Histoire locale.

l'abbé BOURDEAU en 1915

Ce caractère très accentué de l’histoire fut concrétisé par la création et l’édition en tant qu’auteur de « FRONTENAY ROHAN-ROHAN, Premiers jalons d’histoire locale », livre sorti en 1940, réédité en 1993, de 147 pages relatant l’histoire complète et précise de la commune de la préhistoire au 19°siècle.

Il fut également, en tant que membre de la Société Historique des Deux Sèvres, l’auteur de quatre articles diffusés dans leur bulletin :

1923 : Sépultures sous les halles, dates et documents pour l’histoire des halles de FRONTENAY (10 pages)

1924 : Les fortifications de FRONTENAY L’ABATTU relevées au XV ème siècle (1466) (6 pages)

1928 : Les Seigneurs de FRONTENAY à la fin du XV ème siècle (1466) (11 pages)

1931 : Assemblée paroissiale de FRONTENAY (29 avril 1543) (3 pages)

Il fut Président de l’œuvre des « Petits Ivryens à la campagne » qui accueillait, à partir de 1919, dans des familles des enfants d’IVRY SUR SEINE, de 6 à 13 ans, passant ainsi dans certaines communes du Marais.

Lors de l’endommagement du clocher de l’église SAINT PIERRE par la foudre le 17 mars 1934, il fut un ardent défenseur auprès des architectes des Monuments Historiques de la cause de son église et relata comme un devoir auprès de ses paroissiens, pendant près de deux ans, dans « le petit frontenaysien » l’état de dégradation du clocher, des difficultés auprès de l’administrations et de la réparation finale de l’édifice en 1936. 

Emile BOURDEAU décéda le 19 avril 1947 à POITIERS à l’âge de 78 ans.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site