Joseph Emile COUSSET

Joseph Emile COUSSET naquit le 3 septembre 1824 à FRONTENAY ROHAN ROHAN, fils de Jean COUSSET, Propriétaire, originaire de VILLE MORIN (Charente Maritime) et de COUSTIERE Marie Thérèse, originaire de NIORT.

A son mariage, le 26 octobre 1858 à FRONTENAY avec Joséphine Alixe CHAIGNEAU, il était Lieutenant au 4° Régiment de Lanciers en garnison à GRAY (Haute Saône).

Le Régiment des 4° Lanciers ne participa pas aux premières semaines de la Guerre d’Italie et ne fut envoyé en Campagne que le 13 mai 1859. Il ne rejoignit l’Armée de Campagne que le 13 juillet 1859, peu de jours avant la fin des hostilités. Cette même année en juin, naquit, à FRONTENAY, le premier enfant de Joseph Emile COUSSET, Lieutenant, décédé en bas âge à deux mois.

En 1860 et en 1861, son Régiment des 4° Lanciers était basé au MANS, années de naissance de son deuxième enfant à FRONTENAY et au décès de son beau père, docteur en Médecine à FRONTENAY.

Le 18 Avril 1865, Joseph Emile COUSSET, toujours Lieutenant de Cavalerie, fut élevé au rang de Chevalier de la Légion d’Honneur.

En octobre 1866, à la naissance de son troisième enfant à FRONTENAY, il était promu Capitaine toujours au 4° Régiment de Lanciers en Garnison à cette époque à MOULINS (Allier).

La Guerre de 1870 surprit le 4° Régiment de Lanciers, en Garnison à LYON. Il mit sur pied quatre escadrons de guerre, soit 41 officiers et 498 cavaliers, dont 433 montés : Joseph Emile COUSSET appartenait au 3° escadron. Regroupé à BELFORT le 24 juillet, le 4° Régiment de Lanciers fut embrigadé au sein de la Division de Cavalerie du 7e corps d'armée. Après les revers de l'Armée de MAC MAHON en Alsace, le 7e corps reçoit l'ordre de se replier sur CHALONS. Le 30 aout, le 4° Régiment de Lanciers fut scindé en deux groupes de deux escadrons.

Le deuxième groupe dont le 3° escadron de Joseph Emile COUSSET, sous le commandant ESSELIN, arriva le 20 aout 1870 à CHALONS et fut affecté à la Division d'Infanterie du Général DUMONT. L’escadron du natif de FRONTENAY effectua alors un travail d'éclaireur et de couverture lors de la marche vers SEDAN. Le 1er septembre 1870, ces deux escadrons furent positionnes près du bois de la Garenne. L'historique du Régiment relata : "Le Général MARGUERITTE, voyant ces deux escadrons du 4e lanciers isolés, leur donna l'ordre de charger dans la direction de FLOING. Le 3e escadron partit ayant en tête le chef d'escadron ESSELIN. Il suivit les pentes qui descendaient du plateau de FLOING à la Meuse, puis tourna à droite pour se diriger sur de nombreux Tirailleurs d'Infanterie ennemie dispersés en avant du village. Ces Tirailleurs se replièrent et firent feu : M MOITOIRET fut tué, MM ESSELIN, COUSSET et BARBAN (Capitaines) tombèrent grièvement blessés ; l'escadron continua sa marche.

Le 15 Août 1871, le 4e Régiment de Lanciers fut dissous et ses cadres, dont Joseph Emile COUSSET, servirent à créer le 16e Régiment de Dragons.

En 1874, Il était Chef d’Escadron au 9° Régiment de Dragons, basé à ANGERS et passa Chef d’Escadron au 3° Régiment de Dragons.

En 1875, Il fit valoir ses droits à la retraite et se retira à ANGERS.

En 1886, Il était installé à l’Hôtel des Invalides à PARIS en tant que retraité des Armées, invalide de Guerre et y décéda le 29 Mars 1891, Commandant invalide et veuf de CHAIGNEAU Joséphine Alixe.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site