Morts pour la France pendant les Guerres d'INDOCHINE et d'ALGERIE

Guerre d'INDOCHINE

Sur les plaques commémoratives de Monument aux Morts et de l'Eglise SAINT PIERRE, sont notés le décès, Mort pour la France, de quatre jeunes Frontenaysiens de naissance ou d'adoption qui suivent :

GUICHARD Yves Marcel : Né le 20 décembre 1924 à SAINT LIGUAIRE – Première Classe au Bataillon de Marche de la DIC – Tué par balle le 8 mars 1947 à TRONG LIET (Tonkin), Mort pour la France, le 8 mars 1947 – transcription de décès à FRONTENAY

BRUNET Fernand Germain Hubert : Né le 1° juin 1922 au BUSSEAU – Caporal au 28° Régiment de Marche de Tirailleurs Sénégalais – Tué en opération, Mort pour la France, le 17 août 1949 à PHU XUAN, secteur d’HUE (Annam) – transcription de décès à FRONTENAY

LAMOUR Raymond Léon : Né le 2 janvier 1906 au BREST – Capitaine au 6° Bataillon de Marche d’Extrême-Orient d’Infanterie Coloniale – Tué à l’ennemi, Mort pour la France, le 19 juillet 1950 à BUON HOL (Sud Annam) – transcription de décès à FRONTENAY

MOINARD Henri René : Né le 28 décembre 1926 à FRONTENAY – Caporal Chef à la Compagnie de Commandement de la Zone – Blessé au combat, décédé à l’infirmerie de l’hôpital de Poste RACH, région de BIEN HOA (Sud Vietnam), Mort pour la France, le 22 décembre 1953 – transcription de décès à FRONTENAY

 

Guerre d'ALGERIE

Un seul Frontenaysien (et c'est heureux) est inscrit sur les plaques commémoratives du Monument aux Morts et de l'Eglise décédé Mort pour la France durant la Guerre d'ALGERIE :

AUBINEAU Marcel André : Né le 14 septembre 1936 – Décédé, Mort pour la France, le 3 décembre 1958

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site